header_maple-leafs_fall

In memoriam

Catherine Rose (Collins) Gainey, 1955-1995

cathygainey

La 15e de 19 enfants nés de l’union de Leonard et Beatrice Collins, c’est en juillet 1955 que Cathy a vu le jour. Elle a grandi dans une petite maison du quartier sud de Peterborough, Ontario. Adolescente, Cathy s’est déniché un emploi comme caissière à l’épicerie du coin et travaillait aussi comme gardienne d’enfant en plus de s’adonner au patinage artistique. Elle rencontra son futur époux, Bob, l’âge de 16 ans, lors d’un match des Petes de Peterborough où elle travaillait comme placeuse.

En 1975, alors qu’elle était âgée de 19 ans,Cathy s’est mariée à Bob, dont la carrière de hockeyeur avec les Canadiens était en plein essor. C’est d’abord à Kirkland, Québec, que le jeune couple s’établit. Avec l’arrivée d’Anna en 1978, Stephen en 1979, Laura en 1981 et Colleen en 1984, les Gainey ont emménagé à Westmount. Cathy était une mère dévouée; elle adorait son rôle et était très fière de sa famille. Elle a vite compris les avantages d’une mini fourgonnette; elle faisait constamment la navette entre tournois de hockey, gymnastique, anniversaires et autres activités. Chaleureuse et généreuse, elle a souvent hérité du rôle de coordonnatrice sociale quand venait le temps d’organiser des fêtes ou des levées de fonds.

En 1990, les médecins ont diagnostiqué chez elle une tumeur au cerveau. Face à ce défi, le courage et l’optimisme remarquables dont elle fit preuve furent une source d’inspiration pour son entourage. En 1995, la maladie l’arracha à sa famille alors qu’elle n’était âgée que de 39 ans. Famille et amis se souviennent d’elle pour son sourire radieux et son enthousiasme pour la vie.

 

Laura Gainey, 1981-2006

lauragainey

Née le 9 septembre 1981 à Montréal, Laura était la troisième de quatre enfants. Elle a grandi à Westmount où elle fréquentait l’école Roslyn et aimait jouer dans le parc Murray Hill. En 1989, les Gainey ont pris la route d’Épinal, en France avant de s’établir à Minneapolis, Minnesota en 1990. Puis, en 1993, la famille se retrouvait à Dallas, Texas. Habitant la banlieue de Coppell, Laura poursuivit ses études à l’école publique du quartier avant d’obtenir son diplôme d’études secondaires de l’école Winton en 1999.

Laura a étudié les beaux-arts au Malaspina College à Nanaimo, Colombie-Britannique en plus de prendre des cours d’été au Haliburton School of Art, à Haliburton, Ontario. Photographe accomplie, elle aimait aussi la poterie et le dessin. Plusieurs élèves ont pu bénéficier de ses cours d’art au pavillon Juniper, à Stony Lake, Ontario.

Laura adorait voyager e cherchait constamment à partir à la découverte du monde. Elle a travaillé tout un été au Costa Rica comme bénévole pour un projet de tourisme écologique, et a navigué à bord du grand voilier Concordia entre Lunenburg, Nouvelle-Écosse et le Portugal, en plus d’explorer les côtes de la Colombie-Britannique, l’Oregon, l’état de Washington et la Californie en voiture.

La voile était une histoire d’amour pour Laura. Des petites embarcations qu’elle dirigeait sur les eaux de Stony Lake aux grands voiliers qui sillonnent les Caraïbes, Laura adorait naviguer. Son penchant était aux grands voiliers. Ayant traversé l’Atlantique à deux reprises, elle a aussi navigué de Capetown, en Afrique du Sud, à Lunenburg, Nouvelle-Écosse. Son séjour en Afrique avant de prendre la mer pour revenir au pays fut une expérience qu’elle apprécia profondément.

Laura était passionnée par tout ce qu’elle entreprenait. Elle aimait profondément sa famille, son chat Tierra, et tout ce qui touche au plein-air. Son départ soudain a laissé un grand vide au sein de sa famille et chez tous ceux qui ont eu la chance de la connaître. Dans son dernier courriel, elle écrivait : « Je suis heureuse de laisser l’hiver derrière moi et de vivre mon rêve. Cependant, mes amis et ma famille me manqueront beaucoup, alors sachez que vous serez tous dans mes pensées quand je déploierai la grande voile à 97 pieds au-dessus du pont, :) ma tâche préférée à bord. »